Après la licence de philosophie

Les débouchés et l’insertion professionnelle
vendredi 21 janvier 2011
popularité : 18%

Si vous souhaitez des informations générales sur la philosophie à Nancy, suivez ce lien.

Les études de philosophie mènent à l’enseignement et à la recherche mais aussi à bien d’autres professions. L’étudiant peut en effet compléter sa formation philosophique par le choix de d’unités d’enseignement complémentaires [1]. À la fin de sa licence, il aura ainsi acquis une bonne culture générale et philosophique, des capacités de raisonnement, de rédaction et de synthèse (etc.) mais aussi des compétences plus directement professionnalisantes.

De plus la licence de philosophie comprend un stage obligatoire à effectuer dans un domaine en relation avec le projet professionnel de l’étudiant. Celui-ci peut se dérouler dans une classe de philosophie de terminal ou dans le laboratoire de philosophie de Nancy mais aussi en école primaire, au sein d’une administration, d’une bibliothèque, ... Cette page recense différents stages proposés aux étudiants en philosophie [2].

On peut d’ailleurs noter le taux de réussite élevé des diplômés en philosophie aux concours de professeur des écoles et aux concours administratifs. Ces derniers peuvent être préparés pendant ou après la licence de philosophie grâce à l’Institut de Préparation à l’Administration Générale.

Enfin, il est possible d’effectuer les deux premières années de la licence de philosophie pour intégrer une autre licence accessible uniquement en L3. Voici quelques exemples de ces formations d’un an souvent professionnalisantes :

Pour plus d’informations voir le catalogue de l’offre de formation de Nancy 2.

Vous avez accès, ci-dessous, à quelques exemples d’emplois actuels (en 2011) d’anciens étudiants de la licence de philosophie de Nancy sous forme d’interviews écrites et/ou filmées.

Professeur des écoles

L’étudiant en licence de philosophie peut suivre, tout au long de son cursus, la complémentaire « professorat des écoles ». Celle-ci lui permet d’intégrer, après la licence, le master « Métier de l’Enseignement et de la Formation » qui prépare au concours de professeur des écoles.

Les diplômés de philosophie ont des taux de réussite élevés à ce concours de professeur des écoles.


Professeur documentaliste

Voici une deux interviews d’anciens étudiants en philosophie, aujourd’hui professeurs documentalistes (Éducation nationale).
Première interview
Quel est votre parcours ?

  • Bac technologique obtenu en 1996
  • DEUG de philosophie en 98
  • Licence de philo en 99
  • Tentative d’obtention des CAPES de philo et de documentation ainsi que maîtrise de philo en simultané les années suivantes
  • Enseignant contractuel en philosophie (lycée) en 2001/2002
  • Maîtrise de philo obtenue 2002
  • CAPES en documentation obtenu en 2004
  • Titularisation comme enseignant en documentation en 2005
  • Master 2 en philosophie obtenu en 2006

Quel a été l’apport de votre formation en philosophie pour la suite de votre cursus ?

Les études de philosophie m’ont indéniablement apporté un avantage pour
l’obtention du CAPES en documentation : esprit de synthèse, facilité à
questionner un sujet, à le problématiser et en déterminer les enjeux,
compétences et efficacité en recherche documentaire...

Dans l’exercice du métier d’enseignant en documentation également :
facilité à travailler avec les collègues de toute discipline (y compris
celles éloignées de mon parcours scolaire et de ma culture personnelle)
ainsi que dans des projets interdisciplinaires, travail important avec
les élèves sur les compétences transversales à toute discipline. Il me
semble que ma formation en philo me permet d’accompagner utilement les
élèves dans tous les projets de recherche, même dans des disciplines où,
a priori, je n’y connais rien (en physique par exemple). Il suffit pour
cela d’avoir un niveau de réflexion plus avancé que les élèves (ce qui
en tant qu’adulte est généralement le cas) et de s’attacher à les suivre
et les faire progresser du point de vue de la méthode de réflexion (ce
que la philo permet indéniablement).

L’art de définir un sujet, de le problématiser et de le questionner sous
toutes les coutures avant de chercher à y répondre, puis de tenter d’y
répondre méthodiquement, me semble être propre à la formation en philo
et, même s’il est exercé dans d’autres disciplines, nulle formation n’y
prépare aussi bien. Voilà, sans aucun doute, ce qui donne un profil
particulier à l’enseignant documentaliste que je suis et profite aux
élèves, même si du strict point de vue des sciences de l’information et
de la communication je suis peut-être moins expert que mes collègues.
De toute manière, il me semble que ces compétences méthodiques apportées
par la réflexion philosophique sont au moins aussi importantes pour
préparer les élèves dans le cadre de leur scolarité que celles en
info-com. Il est de plus bien plus facile pour un étudiant en
philosophie d’acquérir les bases de l’info-com pour passer le CAPES en
documentation que pour un enseignant documentaliste de s’initier à la
réflexion philosophique (ce qui est d’ailleurs sans doute assez rare).
En conséquence, dans l’exercice de mon métier je m’investis
particulièrement dans l’encadrement des travaux de recherche, notamment
de type TPE (travaux personnels encadrés), pluridiciplinaires, en
éducation civique, sciences, lettres-histoire, etc.

Le revers de la médaille est naturellement qu’au delà de la méthode de
réflexion philosophique (purement formelle) je fais peu usage de mes
connaissances proprement dites en philosophie (doctrines, auteurs,
histoire de la philosophie...) dans l’exercice de mon métier. J’y reste
pourtant attaché dans ma vie personnelle. Et comme il me semble qu’il
n’y a rien de pire pour les élèves que d’avoir en face d’eux un prof qui
n’aime plus son métier, elles me serviront, pourquoi pas, dans un avenir
plus ou moins proche à commencer une thèse ou à une réorientation
professionnelle... Dans quoi, je ne sais pas, mais peut-être que les
témoignages que vous accumulez me donneront des idées à moi aussi...

Deuxième interview

Quel est votre parcours ?

  • 1999/2001 : classe prépa littéraire, lycée Henri Poincaré, Nancy
  • 2001 / 2002 : licence pluridisciplinaire, Université Nancy 2
  • 2002/2003 : Licence de philosophie, Université Grenoble
  • 2003 / 2004 : maîtrise de philosophie, Université Nancy 2
  • 2007 / 2008 : Master 2 recherche, Nancy-Metz-Luxembourg
  • 2009 : obtention du Capes de Documentation

Quel a été l’apport de votre formation en philosophie pour la suite de votre cursus ?

Des qualités de rigueur, synthèse et culture générale.


Responsable d’une bibliothèque

Quel est votre situation professionnelle actuelle ?

Je suis ingénieur d’études au CNRS (chargée de ressources documentaires). Concrètement, je suis responsable de la bibliothèque d’un laboratoire de mathématiques.

Quel est votre parcours ?

  • 2000 : BAC L (De 2000 à 2002 : prépa lettres modernes, lycée Poincaré de Nancy)
  • 2003 : Licence de philo, Nancy 2
  • 2004 : Maitrise de philo, Nancy 2 (De 2004 à 2005 : IUFM de Nancy pour me préparer aux concours de prof de philo)
  • 2006 : DUT (en année spéciale = 2 ans en 1) en documentation à l’IUT Charlemagne de Nancy

Quel a été l’apport de votre formation en philosophie pour la suite de votre cursus ?

J’ai eu mon DUT-documentation en juin 2006. Ce même mois, j’ai passé un
concours CNRS pour un poste à l’Inist. Il fallait un diplôme en philo et
un diplôme et/ou une expérience en doc. J’ai été recrutée. Du 1er
décembre 2006 au 30 septembre 2010, j’ai donc été chargée de ressources
documentaires, ingénieur d’étude, à l’Inist-CNRS, où j’étais
principalement chargée d’analyser la littérature scientifique en philo
pour alimenter la base de données FRANCIS. J’ai changé d’organisme suite
à un concours interne CNRS obtenu en mai 2010. J’ai gardé exactement le
même statut et le même grade, mais mon travail est très différent.


Responsable d’un centre de documentation

Quel est votre situation professionnelle actuelle ?

Assistant ingénieur I.T.R.F. (Ingénieurs et personnels Techniques de Recherche et de Formation), responsable d’un centre de documentation d’une école d’ingénieur et coordinatrice formation des usagers pour le Service Commun de Documentation d’un Institut national polytechnique.

Quel est votre parcours ?

  • 2005 : DEUG de philosophie, Nancy 2
  • 2006 : DUT Information-Communication option Gestion de l’Information et du document dans les organisations, IUT Nancy-Charlemagne
  • 2008 : Licence Professionnelle Documentaliste d’entreprise, IRTD

Quel a été l’apport de votre formation en philosophie pour la suite de votre cursus ?

Pour l’emploi, il me semble que la formation de philosophie ne sert à rien sans un complément de formation professionnelle. J’ai souhaité rapidement sortir de la philosophie pour avoir une formation concrète qui me permettrait de trouver un travail.

Toutefois, la philo m’a permis de développer de bonnes capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction. Contrairement aux autres filières de la fac de lettres, on avait beaucoup de contrôle continu, de travaux à rendre.


Chargé de mission dans un musée

Cette interview est disponible en vidéo !

Quel est votre situation professionnelle actuelle ?

Je suis actuellement vacataire (chargé de mission) au Muséum Aquarium de Nancy. Je m’occupe du projet d’établissement (Projet Scientifique et
Culturel) et je suis chargée de la conception d’une exposition. Je suis
sur un poste de Cadre A (attaché de conservation du patrimoine).

Quel est votre parcours ?

  • Master recherche en philosophie à Nancy
  • Master professionnel de muséologie à l’Université de Bourgogne (IUP Denis Diderot)

Quel a été l’apport de votre formation en philosophie pour la suite de votre cursus ?

J’ai réalisé une maitrise en esthétique sur les graffitis, puis mon
mémoire de master sur l’implémentation des œuvres d’art. C’est donc tout
naturellement que je me suis orientée vers les musées. J’ai bien sûr du
refaire un master pro afin de me professionnaliser, d’apprendre les
pratiques du métier de muséographe. La philosophie m’a apporté beaucoup : esprit critique, faculté de synthèse, culture générale... surtout dans un
muséum d’histoire naturelle. Je passe actuellement les concours de la
fonction publique territoriale, secteur culturel, et mon habitude d’écrire
en philosophie me permet davantage de facilités dans la rédaction de
sujets de concours.


Doctorant en philosophie

Le parcours « recherche » du master de philosophie, sciences, arts prépare au doctorat de philosophie mais permet aussi une professionnalisation dans l’édition, l’expertise scientifique et, en général, dans les métiers d’accompagnement de la recherche.

Des interviews vidéos de doctorants sont disponibles en ligne !

Résumé de l’interview vidéo de Marc Henry

Parcours jusqu’au doctorat

  • Baccalauréat général passé en candidat libre
  • Deug de philosophie à Nancy
  • Licence de philosophie à Nancy
  • Master de philosophie à Nancy avec la rédaction d’un mémoire d’esthétique.

Apports de la licence de philosophie

  • Culture (en histoire de la philosophie mais aussi en général)
  • Rigueur
  • Méthodologie

Présentation du sujet de doctorat

Marc Henry travaille sur l’esthétique du message publicitaire. Sa thèse s’inscrit dans la continuité de son mémoire de deuxième année de master, déjà consacré à ce sujet. Ce dernier est original par trois aspects :

  • le caractère contemporain de l’objet étudié,
  • le peu de recherches dont la publicité fait l’objet en philosophie, ce qui fait du travail de Marc Henry un travail pionnier,
  • le caractère professionnel du domaine de la publicité.

Ce troisième aspect de cette thèse montre que le doctorat de philosophie ne mène pas uniquement à l’enseignement et la recherche mais peut aussi être reconnu dans d’autres milieux professionnels. Pour compléter sa formation théorique par une expérience pratique, Marc Henry effectue, en plus de sa recherche, une mission de valorisation des résultats scientifiques en sciences humaines de l’université Nancy 2.

Marc Henry est rattaché aux Archives Henri Poincaré (Le laboratoire de philosophie et d’histoire des sciences de Nancy). Il a décroché, à la fin de son master, une allocation de recherche qui lui permet de financer ses trois années de thèse.

Résumé de l’interview vidéo de David Thomasette

Parcours jusqu’au doctorat

  • Baccalauréat scientifique
  • Licence de mathématiques et d’informatique
  • Licence de philosophie
  • Master de philosophie

Pour David Thomasette, entreprendre des études de philosophie après une licence de mathématiques et d’informatique n’est pas une rupture. En effet, la philosophie, et en particulier la philosophie des sciences, permet de s’interroger sur les fondements et la pratique des sciences.

Après son master « recherche » en philosophie, David Thomasette a obtenu une allocation de recherche qui lui permet de financer ses trois années de recherche doctorale.

Présentation du sujet de doctorat

David Thomasette travaille sur un philosophe français contemporain : Jules Vuillemin. Il met en forme un manuscrit inachevé en vue d’une publication et rédige une analyse philosophique de ce texte.

L’accès à ce manuscrit est rendu possible par le laboratoire de philosophie et d’histoire des sciences de Nancy qui abrite un certain nombre d’archives (Poincaré, Couturat, Rougier, Bourbaki, ...) et en particulier les archives Jules Vuillemin.


Professeur de philosophie dans le secondaire

Si l’étudiant en philosophie poursuit ses études après sa licence, il peut choisir le parcours « enseignement » du master de philosophie de Nancy 2. Il se prépare alors aux concours de recrutement d’enseignants de philosophie dans le secondaire (CAPES et agrégation).


[1On peut citer, entre autres, les complémentaires « professorat des écoles », « métiers de l’administration », « documentation » et « sciences cognitives ».

[2Par exemple, l’Institut national de la recherche agronomique de Nancy peut accueillir des étudiants de philosophie qui projettent de travailler dans le domaine de la communication scientifique.



Commentaires  forum ferme

Agenda

<<

2014

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

9 septembre 2010 - Pour les étudiants qui préparent les concours

Cette annonce s’adresse aux étudiants du Master « Parcours Enseignement ».
L’emploi du temps des (...)

5 septembre 2010 - Les épreuves de l’oral de l’agrégation ont changé

Pour plus d’information télécharger les documents disponibles sur cette page Merci à Christophe (...)