Les sciences sociales sont-elles nationalistes ? Raisons politiques, n° 54, 2014

, par  Speranta Dumitru , popularité : 1%

Quoi de plus naturel que d’étudier les phénomènes sociaux en les situant dans un cadre national : le conservatisme britannique, les échanges commerciaux franco-japonais, l’immigration espagnole au Maroc etc. ? Mais ce faisant, les sciences sociales ne sacrifient-elles pas leur caractère scientifique au profit d’un angle national qu’elles reprennent à leur compte ? Les sciences sociales contribueraient-elles à renforcer le nationalisme ? Autant de questions auxquelles ce volume cherche à répondre en présentant un débat d’actualité en sciences sociales : la critique du nationalisme méthodologique.

Dossier coordonné par S Dumitru

Qu’est-ce que le nationalisme méthodologique ? Essai de typologie
Speranta Dumitru

Le piège territorial. Les présupposés géographiques de la théorie des relations internationales
John Agnew

De la migration à la mobilité : comment aller au-delà du nationalisme méthodologique ?
Solange Chavel

États-nations, mobilité et citoyenneté dans le discours international sur les migrations
Antoine Pécoud

Cosmopolitisme ou internationalisme méthodologique
Isabelle Delpla

Nationalisme méthodologique–cosmopolitisme méthodologique : un changement de paradigme dans les sciences sociales
Ulrich Beck

Au-delà du nationalisme méthodologique : l’interculturel sans essentialisme
Fred Dervin

Voir en ligne : Les sciences sociales sont-elles nationalistes ?

Brèves Toutes les brèves